Jean Labre (photos M. Vicent-Roubert)Tous les harmonicas
du Monde ...
 
English version English version
 


Accueil


Nouvelles


Articles


Biographie


Boutique


Contact

 
 

Toots Thielemans

Cliquez pour voir la photo agrandie.

La Planète Harmonica est en deuil. Toots nous a quitté à l'aube du lundi 22 août dernier. Avec lui disparaît le "Joueur d'harmonica jazz", le « King » mondialement reconnu par ses pairs : Quincy Jones, Charlie Parker, Benny Goodman, George Shering, Oscar Peterson, Dizzy Gillespie, et tant d'autres...
Jean-Baptiste Frédéric Isodore Thielemans voit le jour à Bruxelles le 29 avril 1922. Dès son enfance il joue régulièrement, à l'accordéon, les tubes de l'époque, avant de s'intéresser à l'harmonica chromatique. A l'âge de 17ans, il fait ses débuts avec cet instrument pendant la Seconde Guerre mondiale, puis il s'initie à la guitare. Il va alors perfectionner son jeu à l'écoute des disques de Django Reinhardt qui le marquera profondément.
Après la guerre il adopte le surnom de « Toots », plus moderne et plus « américain » que son prénom.
En 1961, il enregistre le titre « Bluesette », qui sera vendu à des millions d'exemplaires, dans lequel il montre son talent de guitariste et celui, plus inattendu, de siffleur. "Bluesette" lui apportera une notoriété internationale.
Dès lors, reconnu dans les milieux jazz du monde entier, Toots multiplie les séances d'enregistrement, les concerts, les tournées, aux côté de prestigieux musiciens. Il nous laisse aujourd'hui une impressionnante discographie.
J'ai souvenance d'un duo survenu à Montreux en Suisse dans les années 80 auquel il prit part avec Dizzi Gillespie. Duo magique dans le décor d'un lac Léman baigné d'une pleine lune s'invitant au concert.
En 2001, « Ket » (son surnom en Belgique), déjà nommé docteur Honoris Causa de l'Université libre de Bruxelles a été anobli et fait Baron par le Roi Albert II.

Mais Toots n'est plus, sa jolie petite valse Bluesette est désormais orpheline....Kiss to Bluesette.*
J'adresse, à son épouse Huguette et aux membres de sa famille, mes très sincères condoléances ainsi que celles de tous mes amis harmonicistes.
Jean Labre
*J'ai composé une valse « Kiss to Bluesette » que je lui ai dédiée, apparaissant dans mon dernier CD « Postcards »
Photo Revue « Echos France Harmonica » Juillet 1993
Paru le 30 août 2016

 

Copyright © Jean Labre 2005-17 - Mis à jour le 27 avril 2017 -